LE MANQUE DE TEMPS N’EXISTE PAS

 

LE MANQUE DE TEMPS N’EXISTE PAS, CONTRAIREMENT AU MANQUE D’INTÉRÊT

Le manque de temps n’existe pas, contrairement au manque d’intérêt

No ResponsePermalink

LE MANQUE DE TEMPS N’EXISTE PAS, CONTRAIREMENT AU MANQUE D’INTÉRÊT

PAR CAMILLE LEGRAND

ON DIT QUE LE MANQUE DE TEMPS N’EXISTE PAS, CONTRAIREMENT AU MANDE D’INTÉRÊT. EN EFFET, QUAND LES GENS AIMENT VRAIMENT, L’AUBE DEVIENT LE JOUR, LE MARDI DEVIENT LE SAMEDI ET UN MOMENT DEVIENT UNE OPPORTUNITÉ.

 

Ceux qui attendent beaucoup des autres sont souvent déçus et plus à même de souffrir.

En effet, le manque d’intérêt peut faire mal…très mal. D’autre part, cela va bien au-delà de la déception.

Le manque d’intérêt se traduit par de douloureuses piqûres au niveau de l’estomac, qui nous donnent l’impression que quelque chose en nous déchire notre âme.

Lorsqu’on est blessé, il n’y a rien que l’on puisse faire pour apaiser cette souffrance que l’on ressent ; garder la raison face à l’abandon et l’humiliation, demande déjà assez d’efforts.

Le temps qui passe et les blessures que l’on subit nous changent, si bien que ces activités auxquelles on aime s’adonner aujourd’hui ne nous attireront plus demain.

Toutefois, cela ne justifie pas pour autant le manque de sincérité, ni de communication avec les autres.

ACCEPTER LA FAUSSETÉ DU TEMPS VÉCU

Malheureusement, la fausseté et l’hypocrisie sont des sujets si délicats que généralement, on les trouve cachés dans un coin auquel on s’attendait le moins et alors qu’il est déjà trop tard.

Le plus souvent, on attend que l’autre soit tel qu’on l’imagine et cela nous rassure, alors qu’en fait, on ferait mieux d’être davantage réaliste.

C’est alors que surgissent les problèmes, car en réalité, il y a bien plus de personnes intéressées que ce qu’on le croit, même si on refuse de regarder la réalité en face.

Si on adopte un tel comportement, c’est parce qu’on ne veut pas croire que ces gens qui sont si importants pour nous ne soient pas sincères.

Les personnes fausses ou intéressées, ce sont généralement celles qui, lorsqu’on leur demande des explications sur leurs actes, s’énervent et tentent de trouver un moyen d’éviter la confrontation.

Probablement nous dévorent-elles avec leurs mots envenimés, de façon à ce que nous, aveuglés par notre soif d’amour, nous alimentions l’espoir qu’elles soient les personnes qui nous correspondent.
Apprenez à offrir votre absence à ceux qui n’apprécient pas votre présence

Parfois, on perd du temps en s’obstinant à vouloir voir quelqu’un qui ne fait rien pour nous voir, en forçant des situations que l’on croit nécessaires.

Généralement, on commet l’erreur de chercher sans laisser aux autres une chance de nous trouver, ce qui finalement n’est autre qu’une façon de maltraiter notre dignité.

A partir du moment où on s’en rend compte, quelque chose en nous se rompt et une vague de déception, de peur et de tristesse nous envahit.

C’est alors qu’on s’aperçoit qu’on ne doit pas attendre quelqu’un qui ne veut pas qu’on l’attende.

S’initie ensuite un long processus de protection nécessitant que l’on fasse une place à la compréhension dans notre vie, et que l’on refuse qu’y entrent toute ces personnes qui nous ont fait du mal et qui se sont comportées de façon intéressée avec nous.

Entourez-vous des personnes que vous aimez et soyez heureux

Fiez-vous à ces valeurs qui vous sont fondamentales, profitez de la sensibilité, de la bonté, du respect, de l’humilité, de la confiance et de la foi, de la gratitude, de la sagesse, de la sincérité, de l’amour, de l’amitié, de la tendresse et de l’inconditionnalité.

Privilégiez dans votre vie la meilleure réalité que vous connaissiez, débarrassez-vous de la méchanceté et de la cruauté, ne prêtez pas attention aux personnes toxiques, trouvez votre oxygène, compte jusqu’à trois et respirez.

Sentez les bouffés d’air psychologique parcourir vos poumons et saluer vos émotions.

Entourez-vous de ces gens qui vous font sentir que le monde est un lieu qui en vaut la peine, et que seule votre carapace peut vous protéger de la pluie.

Oubliez tous ceux qui ont pu vous sous-estimer ou qui ne vous ont pas consacré un seul moment sans que vous ne deviez le leur demander.

Libérez-vous de tout ce qui vous emprisonne, et laissez la vie vous surprendre sans qu’elle n’ait forcément besoin de vous blesser pour cela. N’attendez rien de personne, attendez tout de vous. Le reste arrivera quand vous vous y attendrez le moins.

source

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site